Infos, bons plans, recettes et discussions sur les nouveaux modes de consommation

Report : conférence « Comment chasser le plastique de son quotidien ? »

Report : conférence « Comment chasser le plastique de son quotidien ? »

Hello ! Aujourd’hui, petit retour sur tout ce que nous avons appris lors de la conférence « Le plastique : pourquoi, et surtout comment le chasser de son quotidien ?« 

L’événement se passait à la Maison du zéro déchet, qui a été ouverte par l’association Zéro Waste France en juillet 2017. Zéro Waste France, c’est aussi la maison mère du réseau vrac et du réseau consigne. La maison se situe dans le 18e arrondissement de Paris et tu pourras y trouver une boutique avec tous les accessoires nécessaires pour commencer à vivre en zéro déchet, des ateliers (confection de produits ménagers maison, ateliers de couture), mais aussi des conférences toutes les semaines, dont tu trouveras le programme ici.

Pourquoi ?

L’association Surfrider Paris animait la conférence de ce soir. Surfrider, c’est une ONG qui travaille depuis 25 ans à la préservation de l’océan, en prenant le problème à la source : la pollution continentale. En effet, le mégot ou la paille que tu vas faire tomber en terrasse, ou encore le sac plastique qui s’envole sont beaucoup plus dangereux que tu ne le crois. Ceux-ci vont tomber dans les égoûts et ne seront pas filtrés par les stations d’épuration. A termes, ces déchets se retrouvent sur les plages et à la surface de l’eau. On parle d’ailleurs de cinq continents de plastique :

5 continents de plastique sur Terre
Source : Agoravox

Chaque année, nous rejetons entre 13 et 15 millions de tonnes de plastique dans l’océan et le pire, c’est que 70% de la masse de plastique se retrouve au fond de l’océan, et donc est invisible à nos yeux.

Tout ce plastique a un énorme impact sur la faune et la flore :

  • 260 espèces aquatiques sont touchées et le plastique entraîne la mort d’un million d’animaux marins chaque année ;
  • en se décomposant, le plastique libère tous ses composants chimiques toxiques ;
  • il transporte des bactéries invasives qui contaminent les espèces ;
  • a un impact sur la santé humaine quand nous mangeons poisson ou crustacés

Comment agir ?

Il y a eu ces dernières années des avancées au niveau français et européen : les sacs plastiques ont été retirés des supermarchés, les micro billes de plastique des cosmétiques ont été interdites. La France veut également interdire la vaisselle, les couverts et gobelets en plastique.

Mais cela ne suffit pas et il faut que chaque personne agisse à son échelle, voici quelques idées :

  • à la place des cotons-tiges traditionnels qui vont d’ailleurs bientôt être interdits, utilises un Oriculi Lamazuna ou des cotons-tiges écologiques (tige biodégradable);
  • ne jamais mettre de serviette ou de tampon dans les toilettes car ils ne seront pas filtrés;
  • aies toujours dans ton sac une gourde, un sac réutilisable et prépares ta lunchbox pour le midi.

Par nos choix, nous pouvons faire baisser la demande et donc inciter les industriels à diversifier leur offre !

Petit rappel : tu peux faire entendre ta voix jusqu’au 25 février en répondant à la feuille de route sur l’économie circulaire lancée par le Ministère de la transition écologique.

Si ces thématiques t’intéressent : rendez-vous au festival Zero Waste du 28 au 30 juin au Cabaret Sauvage (infos ici) et le 25 mars la journée spéciale de Surfrider pour collecter les déchets sur le canal Saint Martin, les infos seront sur leur page Facebook.

Et rappelle toi du slogan de l’asso : Jeter par terre, c’est jeter en mer

Bon weekend !

Vérane



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *